Retour à la page principale du blog

Qu’est-ce qu’un Almanach et pourquoi il vous en faut un

Lorsque j’étais petite, mon père achetait souvent un Almanach mondial (en anglais), qui me semblait être une publication sans beaucoup d’intérêt, pleine de chiffres et de statistiques.

Trente ans plus tard, je redécouvre ce concept d’Almanach et me réjouis d’acheter la version nationale chaque année, parce qu’il s’avère que c’est une ressource incroyablement utile pour toute personne intéressée par son jardin ou potager ainsi que les marchés locaux, entres autres. Je m’explique.

A la base, l’idée de l’almanach est liée à l’invention de l’imprimerie, et était parait-il parmi les ouvrages les plus imprimés et les plus lus – appart la Bible, bien évidement – déjà à l’époque.

Dans sa version la plus commune, c’est une publication annuelle avec des renseignements divers : recettes, trucs et astuces, grandes dates, fêtes religieuses, phases de la lune, et le Saint du jour par exemple.

Il existe même un almanach qui date de la Grèce antique, du VIIIème siècle avant J.C. !

 

De nos jours, et au Portugal tout particulièrement, l’almanach « O Novo Seringador » est une publication annuelle, imprimée en noir et blanc et disponible dans la plupart des kiosques où ils vendent aussi des magazines et journaux (ou en ligne chez Wook). Il existe une petite et une grande version, chacune à quelques Euros et pleine d’informations utiles :

  • Dates des éclipses et du changement des saisons
  • Influence de la lune sur la pêche
  • Phases de la lune
  • Jours fériés et fêtes nationales (NB: cela n’inclus pas les jours fériés locaux/départementaux)
  • Visibilité des planètes
  • Tables des marées
  • Foires et marchés
  • Calendrier mensuel du jardinier (pour savoir quand il faut planter, transplanter, cueillir, et tout le reste)
  • Calendrier lunaire pour travaux agricoles
  • Mois par mois, information quotidienne sur les Saints du jour etc. entrecoupée par des poèmes et anecdotes

Si vous êtes au Portugal pour y vivre la belle vie, ceci vous concerne donc ! C’est une ressource parfaite pour savoir quand ont lieu les marchés dans les villages et villes près de vous, et avec un almanach sous le bras vous saurez comment la saison jardinière se passe ici comparé à votre chez-vous précédent, que ce soit le sud de la Belgique, le sud-ouest de la France, ou en Suisse centrale.

Par exemple, pour ce mois-ci, voici les conseils :

Janvier – Surveiller les vignes ; ne pas tarder avec le soutirage (vin). Potagers : planter fèves, pois, chou-fleurs, choux, oignons, carottes ; planter arbres fruitiers, oliviers, rosiers ; tremper les vignes, tailler, planter les jeunes vignes et arbres qui bourgeonnent tôt ; lors de la lune décroissante, couper bois, graminées et osier. Jardins : semer astéracées y compris Reine-Marguerites et Zinnias, giroflées de l’été, tournesols ; planter géraniums, anémones, cinéraires, etc. ; tailler les rosiers si cela na pas déjà été fait.

Le seul petit inconvénient est que toute l’information est en portugais – mais c’est une merveilleuse raison de plus pour apprendre quelques mots de vocabulaire !

Avez-vous déjà utilisé un almanach ? Si oui, dans quel but ?

 

Credit photo : Pixabay

2 COMMENTAIRE - “Qu’est-ce qu’un Almanach et pourquoi il vous en faut un

  1. Tient c’est amusant, par chez nous (Alentejo), l’Almanach portugais que j’achète chaque année (il se trouve pour 2€ en kiosque), s’appelle “O verdadeiro Almanaque : BORDA D’AGUA”. je vous mettrais bien la photo mais il n’y a pas la possibilité.
    il comporte les mêmes infos mais je ne sais pas lequel est plus détaillé.

    Murielle, Oasis des 3 Chênes.

    1. Oui, les deux sont tres similaires – personellement je prefere “O Seringador” mais c’est peut-etre parce que c’est le premier que j’ai lu et je me suis donc familiarise avec sa maniere de presenter le contenu. – Shahnaz, Pur Portugal

RÉPONDRE:

Your email address will not be published. Required fields are marked *